Lausanne, Capitale olympique

Lausanne est Capitale Olympique, LA Capitale Olympique !

«L’olympisme trouvera dans l’atmosphère indépendante et fière que l’on respire à Lausanne, le gage de liberté dont il a besoin pour progresser”. C’est par ces mots que Pierre de Coubertin présente l’installation du comité International olympique (CIO) à Lausanne lors de la réception officielle à l’hôtel de ville en 1915. Cet aristocrate français avait fondé le CIO en 1894 à Paris, dans le but de rénover les jeux olympiques (JO). Deux ans plus tard, il organisait les premiers jeux à Athènes. Durant la première guerre mondiale, Pierre de Coubertin se fixe à Lausanne avec son jeune mouvement, faisant de Lausanne un haut lieu de l’olympisme moderne. C’est sous l’impulsion de Juan Antonio Samaranch que Lausanne va être promue capitale olympique, le 23 juin 1994, à l’occasion du centenaire du CIO. M. Samaranch considérait que pour pouvoir incarner de manière universelle les valeurs qu’il défendait, le mouvement olympique avait besoin d’une expression territoriale claire, d’un lieu identifié par tous comme le réceptacle de ces valeurs,  et c’est pour cela qu’il choisit Lausanne !

Depuis plus d’un siècle, le Comité International Olympique a trouvé sur les bords du Léman, à Lausanne, un lieu d’accueil d’où il peut fonctionner comme l’autorité suprême du Mouvement olympique tout en agissant comme un catalyseur de collaboration entre tous les membres de la famille olympique.

Découvrir la Capitale olympique

Lausanne possède divers sites, bâtiments, promenades et autres monuments à visiter en lien avec l’olympisme.

Le Musée Olympique

Le Musée Olympique rend un hommage aux hommes et aux femmes qui célèbrent et vivent l’idéal olympique: les athlètes bien sûr, mais aussi les créateurs, les architectes, les volontaires, toutes celles et ceux qui s’engagent à faire revivre, tous les deux ans, le rêve de Coubertin sous une forme à chaque fois renouvelée.

Après une période de rénovation, Le Musée Olympique a ouvert ses portes fin 2013. Espaces d’expositions entièrement repensés, thématiques revisitées, surface d’exposition presque doublée, possibilités d’accueil accrues, parc entièrement réaménagé… C’est un musée flambant neuf qui accueille désormais ses visiteurs.

Promenades olympiques

La Ville de Lausanne a développé un Chemin du sport, sous la forme d’une boucle didactique à l’intérieur de la zone sportive de Vidy. Créé à l’initiative du Panathlon Club de Lausanne, ce tracé est articulé autour de 22 bornes expliquant l’histoire des Jeux olympiques et du sport à Lausanne. Balisé au sol aux couleurs des cinq anneaux olympiques, ce parcours rappelle quelques grands moments du sport mondial et international dans des disciplines aussi diverses que l’athlétisme, les sports fun, les sports nautiques, les sports de combat, les jeux de balle…

Le Chemin du sport, d’une longueur de 4 km à plat, est ouvert à tous et passe par le siège du CIO, les stades Pierre de Coubertin et J.A. Samaranch, la Maison du sport international, le minigolf, la piscine olympique de Bellerive, le port de plaisance de Vidy et de nombreuses autres installations sportives.

Horloge du compte à rebours

L’Horloge du compte à rebours a été pensée pour symboliser l’esprit olympique de Lausanne Capitale Olympique. Composée de plusieurs blocs de calcaire du Jura, cette horloge égraine le temps (en jours, heures, minutes et secondes) jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 et ceux de PyeongChang en 2018. Sur l’une des faces, les sept pictogrammes taillés dans la pierre représentent les sept sports olympiques figurant au programme des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang en 2018: biathlon, bobsleigh, curling, hockey sur glace, luge, patinage et ski. Sur l’autre face, ce ne sont pas moins de 28 pictogrammes qui symbolisent les fédérations sportives participant aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Ces pictogrammes ont été développés par OMEGA et ont été taillés de manière artisanale. L’Horloge du compte à rebours a été inaugurée le lundi 24 juin 2013.

Plus d’informations

Les Fédérations sportives
De nombreuses fédérations sportives ont leur siège à Lausanne, tout comme le Tribunal Arbitral du Sport,  et la Fédération Internationale de médecine du Sport.

Scroll Up